Chirurgie intime femme

Chirurgie intime femmeLa chirurgie intime pratiquée au Maroc par Dr Sanaaa Elmounjid s’adresse aux femmes qui présentent une gêne fonctionnelle ou un complexe liés à une hypertrophie des petites ou grande lèvres.Il s’agit des interventions de chirurgie esthétique permettant de corriger l’hypertrophie ou hypotrophie des petites lèvres ou grande lèvres génitales chez la femme.
Principe :
Les techniques de la chirurgie esthétique intime de la femme sont à envisager au cas par cas.
Nymphoplastie de réduction :
Les lèvres du vagin sont trop épaisses. L'épaisseur est due soit à un excès de graisse, soit à un excès de peau. L'hypertrophie, en plus d'être parfois inesthétique (cela peut devenir un complexe chez certaines femmes, influant leur vie amoureuse et sexuelle de façon très sérieuse), peut provoquer une gêne fonctionnelle.
La chirurgie esthétique intime des lèvres vaginales consistera, pour les grandes lèvres, à une petite lipoaspiration si le problème vient d'un excès de graisse, ou à un retrait de la peau en excès suivi d'une suture si le problème vient d’une peau flasque et tombante.
Nymphoplastie d'augmentation :
Les lèvres sont trop petites, voire presque inexistantes.
Une nymphoplastie d’augmentation consiste en une augmentation des grandes lèvres pour masquer davantage les petites lèvres et/ou donner du volume aux grandes lèvres lorsque celles-ci sont hypotrophiques et aplaties.
Elle se fait par injection de graisse (lipostructure) au niveau de la vulve (essentiellement des grandes lèvres). Cette injection permet de masquer les petites lèvres pour ne pas dépasser la toison, en redonnant du galbe aux grandes lèvres.
Durée de l'intervention: chirurgie esthétique intime de la femme dure en moyenne une heure.
Durée de l'hospitalisation: en ambulatoire , dans la majorité des cas, les suites opératoires sont simples, et l'intervention peu douloureuse.
Anesthesie: Anesthésie locale accompagnée d'une sédation.
Résultats: Les résultats d'une chirurgie esthétique intime des lèvres du vagin sont permanents.

Interventions
Cliquez pour ouvrir